Sonerion Bro Gwened

Concours

La fête de la fédération

Cela fait plus de vingt ans que Bodadeg Ar Sonerion Bro Gwened  organise annuellement un évènement festif rassemblant la plupart de ses élèves et leurs bagadoù respectifs. Un moment qui mélange jeunes et moins jeune le jeudi de l’Ascension en mai. C’est une date immuable. 

Depuis plus de dix ans, l’évènement a lieu à Vannes en un endroit mythique : la RABINE sur les quais du port. Bien que la fête soit annuelle, tous les deux ans, les « voileux » de la Semaine du Golfe et les sonneurs de la Fédération morbihannaise s’associent pour animer la ville de Vannes avec succès.

Ce lieu aidant, nous rassemblons de 2000 à plus de 5000 spectateurs autochtones et touristes. Le succès de l’évènement est quasi garanti. Conquis, le public est en admiration devant les jeunes sonneurs déjà si talentueux. Une première phase de la fête se déroule le matin avec des auditions/évaluations publiques des élèves Sonerion.

Des évaluations face au public

  • Concours jeunes couples braz ou koz,
  • Concours solistes batterie – de 12 ans, 12 ans à 15 ans, 15 ans à 18 ans et + de 18 ans
  • Concours soliste cornemuse en Breton ou Ecossais – de 15 ans, – de 20 ans et + de 20 ans
  • Concours d’ensemble bombarde

Bon an mal an, c’est une centaine de jeunes musiciens qui viennent se mesurer les uns aux autres.

Concours des bagadoù du Morbihan

L’après midi, une quinzaine de bagadoù et bagadigoù s’affrontent à coup de suites musicales élaborées par les compositeurs et arrangeurs de leur groupe. C’est le Concours des bagadoù de 5ème catégorie du Morbihan. Un jury d’une dizaine de juges évalue et note les ensembles et un vainqueur de l’année est proclamé en fin de journée en présence d’élus de la ville de Vannes et du département

Années après années, la fête de la fédération est un rendez-vous essentiel de la vie de notre association. Mais en 2020, pour raison de crise sanitaire de la covid 19, elle n’a pas eu lieu. Le manque se fait sentir tant pour nos élèves que pour leurs professeurs, mais aussi pour la ville de Vannes et le public. Gageons que dès 2021, l’émulation provoquée par ces concours reprennent et réjouisse musiciens et spectateurs.